Triste nouvelle....!!!

the rubrique of the brac..........

Triste nouvelle....!!!

Message par pilotax » Dim Sep 19, 2010 11:36 am

Christian Salzou, mon ami fidèle, mon camarade, mon copain s'est tué en voltige hier soir.
Nous sommes effondrés, je suis effondré...!!! 
Même si ça ne sert plus à rien, je hurle mon désespoir et mon immense chagrin.....
Image
Arrêtez de prendre la vie au sérieux, de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant......!!!!!! :rire:
Il faut éviter de rajouter de la merde, à la merde existante
Avatar de l’utilisateur
pilotax
Administrateur - Site Admin
 
Message(s) : 323
Inscription : Mar Oct 10, 2006 8:22 pm
Localisation : Toussus le Noble - France

Message par pilotax » Jeu Sep 30, 2010 8:13 am

Une cérémonie au combien émouvante, s'est déroulée hier 29 septembre 2010......!!!!
L'Eglise qui est très grande, était remplie de ses amis, de ses collègues....

Adieu mon copain....!!!!!

Achhh....!!!! Gaazouillezzz les petites zoizeaux.......!!!!!
Arrêtez de prendre la vie au sérieux, de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant......!!!!!! :rire:
Il faut éviter de rajouter de la merde, à la merde existante
Avatar de l’utilisateur
pilotax
Administrateur - Site Admin
 
Message(s) : 323
Inscription : Mar Oct 10, 2006 8:22 pm
Localisation : Toussus le Noble - France

Message par mathiasd » Dim Oct 03, 2010 3:19 pm

Fait chier, qui va me faire la déco de mon carnet de vol à présent ?....
Je me joins aux autres pour te souhaiter le meilleur, où que tu sois maintenant, tu nous manqueras juste un peu ... à bientôt !
mathiasd
 
Message(s) : 9
Inscription : Dim Oct 03, 2010 2:04 pm
Localisation : Paris

Message par la pie qui chante » Dim Oct 17, 2010 9:25 am

A CHRISTIAN SALZE

Cher Christian,

On t’appelait Salzou, Zouzou, Salzinou, Salzington, Moustache, tous ces surnoms affectueux que nous t’avions donné, parce que tu étais notre ami.

Mais tu es parti sans nous laisser le temps de te le dire encore. Et seuls les souvenirs remplissent, désormais, notre cœur triste.

C’est en 1982, que nous faisons ta connaissance à l’aéroclub. Tu as choisi d’apprendre à piloter. D’un naturel secret et cachotier, tu souhaites que personne ne le sache. C’est une surprise. Tu n’aimais pas la routine.

Pilote privé, professionnel, IFR, instructeur, tu te consacres sans réserve dans l’aviation sportive.

Ton goût pour la voltige s’affirme très vite, et c’est à Lognes que tu nous fait découvrir les sensations du vol acrobatique.

Ton enthousiasme est sans limite. Avide d’expériences nouvelles, tu poursuis ta route avec tes amis de Reims : Alexandra, Jean-Patrick, Olivier, Jean-Pierre, ….Tu es un des rares à dominer le Fouga Magister.

Passionné par les prouesses des pilotes de guerre, tu fais revivre l’étoffe des héros dans les meetings aériens.

Nous aimions te retrouver le week-end à l’aéro-club. Cela commençait par une arrivée à la Belmondo, dans ta Jeep, vêtu de ton écharpe blanche, de ton blouson constellé d’insignes, et de tes chaussettes fantaisie.

Beau gosse, tu nous impressionnais par ton allure et ton prestige. Jamais dans la contrainte, toujours dans la dérision, nous étions sous le charme.

Nous écoutions tes blagues préférées sans jamais nous lasser : Il vaut mieux qu’il pleuve un jour comme aujourd’hui plutôt qu’un jour où il fait beau ! Pour garder l’équilibre, il faut le trépied : la famille, la santé, le travail. Ein, dzwei, drei, Gazouillez les petits oiseaux !

Dans tes yeux malicieux, tes calembours moqueurs, tout était dit. Avec délicatesse, tu savais nous chambrer sans jamais nous offenser.

Tu nous offrais ta générosité, des mots sucrés, et des attentions douces que tu avais pour chacun d’entre nous : un dessin pour l’un, un vol en Fouga pour l’autre, un tour dans la Jeep, des huitres pour tous, tes CD préférés, tes photos de voyages.

Nous fêtions nos aventures modestes, comme de grands exploits . « Mais c’est somptueux », disais-tu. On refaisait le monde, et nos débats contradictoires se terminaient chaque samedi soir, dans un verre de champagne.

Ces bonheurs répétés remplissaient nos journées ; y croyant pour toujours, insouciants et heureux.

Mais se moquant de l’âge et sans nous avertir, ta vie s’est arrêtée comme pour nous punir.

Nous ne pouvons pas croire que tu ne viendras plus.

Nous voulions d’avantage écouter ta guitare jouer sur les Shadows, et bercer nos histoires.
Nous voulions d’avantage voler à tes côtés, partager le Broussard, apprendre à voltiger.
Nous voulions d’avantage rire de tes sottises, savourer tes surprises, comme des gourmandises.

Le livre de la vie est le livre suprême qu’on ne peut ni fermer, ni ouvrir à son choix. On voudrait revenir à la page où l’on aime, et la page où l’on meurt est déjà sous nos doigts.

Ton souvenir est là, dans nos coeurs, à jamais.

Tu seras toujours Salzou, Zouzou, Salzinou, Salzington, Moustache.

Adieu Christian………
Avatar de l’utilisateur
la pie qui chante
 
Message(s) : 6
Inscription : Ven Jan 19, 2007 4:14 pm

Message par ABV » Sam Oct 23, 2010 2:38 pm

BIGOTé (version espagnole de Moustache, c'est comme ça qu'on l'appelait, nous) me devait deux réponses :
- Que fait la mouche dans le cockpit lors d'un tonneau ?
- A t on réellement marché sur la lune ?

Image

Je ne voulais voler qu'avec lui.
ABV
 
Message(s) : 1
Inscription : Sam Oct 23, 2010 11:03 am
Localisation : Paris

Message par pilotax » Dim Oct 24, 2010 6:17 am

Super ta photo.......

C'était un grand débat, la mouche........!!!
Il t'avais fais aussi, le coup de " que fait la mouche en ce posant au plafond, elle fait un demi tonneau, ou une demie boucle...????? :insecte: :insecte: :insecte: :insecte:
Arrêtez de prendre la vie au sérieux, de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant......!!!!!! :rire:
Il faut éviter de rajouter de la merde, à la merde existante
Avatar de l’utilisateur
pilotax
Administrateur - Site Admin
 
Message(s) : 323
Inscription : Mar Oct 10, 2006 8:22 pm
Localisation : Toussus le Noble - France

Au sujet d'une grande nouvelle posté le Mardi 14 dec

Message par Alexandra » Dim Déc 19, 2010 3:30 pm

Je ne retrouve pas cet article qui m’est parvenu.
Votre interpellation en fin d'article m'invite à vous répondre.
Je trouve qu'au-delà des témoignages il y a une enquête en cours et que nul ne pourrait prédire de ce qui s'est réellement passé ce jour là. Nul besoin donc d'épiloguer sur ce qui est douloureux. Néanmoins, pensez vous que Christian ait pu se "laisser piéger par un avion poubelle" ? Ce qui signifierait qu'il n'a pas été capable d'évaluer les capacités de cet avion ? Il était trop consciencieux et aimait trop ces engins volants pour les sous estimer, ces avions de légende que vous appelés des Poubelles. Laisser croire le contraire, c'est lui porter atteinte et je trouve vos supputations inadmissibles et indécentes pour lui et ses proches. J'aurai préféré que vous gardiez ces propos pour vous. Alexandra
Alexandra
 
Message(s) : 6
Inscription : Dim Déc 19, 2010 3:15 pm
Localisation : Paris


Retour vers Au bar de l'ACOP

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron